Le chanvre, très adapté à l’agriculture de conservation

Publié le : 10 mai 20214 mins de lecture

Les cultures principales sont trop simples et trop fragiles. Il est plus sûr d’intégrer d’autres plantes à votre plantation. Ces cultures secondaires peuvent diversifier les manquantes. Elles peuvent figurer parmi les alternatives les plus intéressantes et les plus envisageables. Elles peuvent apporter des nouveaux enchaînements culturaux à la double culture en associant les plantes et les plantes accompagnantes. Une idée créative qui peut apporter un nouveau positionnement sur le marché local.

Pourquoi faire une agriculture de conservation ?

La culture du chanvre fait partie de l’agriculture de conservation. Même si vous adaptez les rotations au non-labour et les enchaînements 2/2, il existe d’autre mise au point d’enchaînement innovants et une réintroduction de légumineuse. N garantissant un bon rendement, les enchaînements peuvent vous aider à économiser l’azote et à limiter le désherbage. Toutefois, si vous avez seulement moins de dix cultures majeures, il est préférable de rechercher de nouvelles plantes à cultiver. Pour maximiser la diversification, il est important de prendre en compte les enchaînements et les idées de rotations. Il est préférable de passer à une agriculture de conservation pour des raisons agronomiques. Les nouvelles plantes sont très peu cultivées, mais elles bénéficient de certaines immunités par rapport aux maladies et aux plantes.

Quelles sont les conditions nécessaires pour cultiver le chanvre ?

La culture du chanvre peut être très adaptée à la culture de conservation. La plante peut offrir une possibilité d’ouverture mais il vaut mieux le faire à plusieurs avec du matériel en commun. La récolte du chanvre nécessite plusieurs opérations et des matériels adaptés. Il est important d’avoir une usine de transformation à proximité et signé un contrat avec l’entreprise. Il s’agit d’une plante séduisante, car elle n’exige pas de traitement phyto et de désherbage. Selon certains spécialistes, la culture s’adapte pendant le printemps et elle est très restructurant. Toutefois, il est important de noter qu’elle est difficile à semer directement. Il faut donc toujours faire un travail superficiel préalable.

Quels conseils pour la culture de chanvre ?

Pour une bonne culture du chanvre, le semis doit être placé dans de la terre réchauffé afin de garantir un bon démarrage rapide. En France, depuis quelques années, on note l’ouverture de nombreuses usines pour la transformation de chanvre, ce qui permet d’augmenter les surfaces de culture de la plante. La production de chanvre dépend de l’Aube, ce qui peut être risqué. Le chanvre est un produit exploitable grâce à la présence du cannabidiol. Toutefois, la plante doit être traitée et il faut extraire la molécule psychoactif. N’hésitez pas à poser vos questions aux spécialistes en ligne si vous avez des questions.

Quelles sont les utilisations courantes des granulats marins ?
Comment choisir le bon équipement agricole en fonction de vos besoins ?

Plan du site