Pourquoi le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Rusés, les renards sont des animaux connus pour leur intelligence, leur malignité et leur beauté incomparable. De véritables prédateurs, ils sont très appréciés par les agriculteurs. Cependant, ils ont été jugés comme étant une menace pour les éleveurs. Pour cela, le ministre de transition écologique les a mis officiellement dans la liste des espèces nuisibles depuis juin 2019. Mais quelles sont les raisons de ce verdict ?

Caractéristiques de ce mammifère

Le renard est un animal mammifère qui possède la taille d’un gros chat. Il se démarque des autres par sa tête triangulaire, sa queue touffue et ses couleurs orangées. Les goupils sont généralement carnivores, mais les espèces rousses sont omnivores. Par rapport aux êtres humains, cet animal est inoffensif. Chaque année, il aide les agriculteurs en débarrassant de nombreux campagnols de leurs prairies. Il nettoie les charognes et les placentas pour empêcher la pollution. En éliminant les individus malades, faibles ou inadaptés, il évite l’épidémie. Toutefois, ils sont souvent mal traités ou même tués et il existe des moyens plus simples de leur faire peur, tout comme le piège à renard.

Comment se protéger ?

Pour éviter tous les éventuels problèmes, il est recommandé d’établir un système de défense inoffensive ; et ce, sans faire recours à un piège à renard. A priori, il faut aménager un enclos de grillage solide autour du poulailler. Cela permet de sécuriser le périmètre pour empêcher le prédateur de s’y introduire. Afin d’éviter tous risques, il faut s’habituer à faire rentrer ses volailles avant la nuit tombée. La meilleure solution pour faire fuir les renards est d’adopter un animal de compagnie, notamment un chien. Certes, sa présence est déjà suffisante.

En résumé, le renard est un animal futé qui semble une nuisance envers la communauté même si cela reste infondé. Menace ou pas, chacun peut en juger ! Mais il faut garder à l’esprit que des moyens simples et efficaces sont disponibles pour les tenir à distance.

Les renards : une menace ou pas ?

Il existe plusieurs raisons de dire que les renards sont des espèces nuisibles. Les goupils sont accusés d’avoir commis des prédations inacceptables envers les espèces sauvages et domestiques, notamment les poules. De cette vision est né son surnom de mangeur de poule. D’après les chercheurs, il est possible que cet animal soit porteur de maladies transmissibles à l’homme telles que la zoonose ou la rage. Et même si la rage du renard a disparu en 2001, le doute et les inquiétudes poussent les gens à prendre des précautions. En outre, les goupils sont les plus grands ennemis des chasseurs, car ces derniers prétendent qu’ils sont les destructeurs de gibier et de volailles.

Le ragondin, rongeur des zones humides souvent nuisible
Ragondin : comment lutter contre ce nuisible ?